Soirée de clôture avec en 1ère partie "Le Petit Traité du Plaisir ..." | Poésies érotiques de la Renaissance XVIe et XVIIe par Nicolas RACCAH - 2ème partie le Trio Stock Family - André STOKETTI -Flûturiste

Du 16 Septembre 2016 20:00 au 16 Septembre 2016 22:00
Catégories: Théâtre
Visites: 7573

Vendredi 16 septembre 2016 à 20h

Salle des Fêtes - Le village - Clansayes

 

1ère partie : Le Petit Traité du Plaisir... : Texte, mise en scène et jeu Nicolas Raccah

2ème partie :  Stoketti / Flûturiste  avec Le Stock Family Trio



Le Petit Traité du Plaisir


Durée 1h20

Il y a 5 siècles, en France, défiant les interdits politiques et religieux, des poètes ont chanté librement le plaisir et le corps dans une langue vertigineuse de gourmandise et d'amour.

Un voyage désopilant et instructif, qui raconte l'histoire de la sexualité et de sa culpabilisation à la Renaissance. Un merveilleux hommage à ces révolutionnaires sensuels. »

Le Petit Traité du Plaisir raconte, à travers des poésies érotiques oubliées de la Renaissance, l'histoire d'une passion amoureuse, du désir jusqu'au plaisir.

Où l'on découvre comment des poètes ont su mettre en mots les élans du corps, de manière extraordinaire, avant d'être muselés par la censure dans une vaste entreprise théologico-politique de culpabilisation de la sexualité à la fin du XVIème siècle.

 

En 2ème partie

Stoketti / Flûturiste avec Le Stok Family Trio
André STOKETTI, Flûtiste virtuose et philosophe impertinent

Durée : 40 min

Une musique singulière par un chanteur qui joue de flûtes à bec, un musicien qui joue la comédie, entouré d’un cor anglais malicieux et de la spontanéité d’un jeune pianiste, le tout épicé d'une poésie drôle et décalée au service d’Henri Michaux, Claude Roy... André Stoketti nous embarque vers des mondes baroques, symphoniques, rocks et futuristes. Un coup de coeur !

 

Tarif soirée complète : 15€ et 13€ ( Membres CBAC et Maison de la Tour) ouverture de la billetterie dès 19h15
Réservation conseillée : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. our par SMS à 06 81 46 60 59

Buvette  
Buffet d'après concert 
" Auberge Espagnole" ouvert à tous 

Vos contributions gourmandes salées ou sucrées seront les bienvenues pour compléter

le buffet "Auberge Espagnole"  d’après concert et de clôture de la saison 2016,

 organisé par l'association et les amis de "Ça bouge à Clansayes".

Le Domaine des Rosier (Chantemerle-lès-Grignan) est partenaire de la soirée.


 "Le Petit Traité du Plaisir

La Presse en parle :

L'article de Télérama renvoie à une émission consacrée par France Culture au Petit Traité du Plaisir, que les spectateurs peuvent retrouver ici

« On gardera longtemps en mémoire l'éclat jubilatoire de ces langues savantes, censurées pendant les guerres de religion. Un merveilleux hommage à ces révolutionnaires sensuels. » TÉLÉRAMA du 29 juin 2013

 " Un petit bijou d'intelligence et de suavité." Annette BREUIL Directrice du Théâtre des Salins- Scène nationale de Martigues

https://www.facebook.com/pages/Le-Petit-Traité-du-Plaisir/130225727052491

 

Stoketti / Flûturiste

La Presse en parle :

* Allégresse, malice, poésie et virtuosité «Diapason»
* Un musicien aux démarches originales «Gaëlle le Gallic, France Musique»
* Un musicien-diseur, qui marie musique et théâtralité d’une façon très inattendue«Lanouvelle république»
* Un homme seul avec des flûtes et des machines électroniques, du goût, de la poésie, de l’invention, de la culture, de l’intelligence... «Bsc News Mag»
* "André Stoketti touche au génie dans le magnifique Adieu la cour, de Clément Marot, où les flûtes de sautillantes comme pour une menuet sans âge, savent se faire dures pour dire la raison de cet adieu à tout ce qui fait le bonheur
de vivre" Jacques FOURNIER, Directeur de la Maison de la Poésie de St-Quentin

www.fluturiste.com

 



 Le Petit Traité du Plaisir A0 Cv11 x1

Mini-Bio de Nicolas RACCAH :

Après une maîtrise de Philosophie à l'Université de Lille III sous la direction de Pierre Macherey, en 1994, Nicolas Raccah se tourne vers le théâtre.

Il entre à l'Ecole Claude Mathieu, puis intègre bientôt l'ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre), dont il sort en 1999 après avoir travaillé durant 3 ans auprès d'Andrzej Seweryn, Nada Strancar, Michel Raskine, Laurent Pelly...

Au sortir de l'Ecole, il fait d'abord ses armes sur de grands rôles du répertoire : Titus dans Bérénice (Racine), Hippolyte dans Phèdre (Racine), Lélie dans l'Etourdi (Molière), Arlequin dans le Jeu de l'Amour et du Hasard (Marivaux)... Sa route le conduit ensuite vers des auteurs plus contemporains : Strindberg, Moicher Sforim, Cocteau, Wedekind, Minyana, Grumberg...
Il joue sous la direction de Brigitte Jaques, Hans Peter Cloos, Lisa Wurmser, Gerold Schuman, Jean-Vincent Brisa...

Passionné par le travail de la voix, on l'entend régulièrement sur France Culture et France Inter, dans le cadre de fictions radiophoniques et de lectures.

En 2009, en quête de sens, il retrouve le plaisir de la recherche initié par ses années philo et se plonge dans les livres. Un spectacle naît, Le Petit Traité du Plaisir qui met Oubli à la Mort, qu'il crée à partir de poésies érotiques censurées et oubliées de la Renaissance. Le bouche-à-oreille l'amène bientôt sur les routes, France, Belgique, Suisse, d'appartement en médiathèque, de librairie en théâtre, plus de 300 représentations. L'objectif de son métier se redessine : faire entendre, au plus près des spectateurs, des voix qu'on a fait taire et qui éclairent notre époque.

En 2014, il crée Les Silencieuses (récit d'un voyage), mis en scène par Frédérique Aït-Touati.

Le spectacle raconte, sous la forme d'un récit de voyage, sa recherche des poésies érotiques féminines à la Renaissance, et sa découverte de textes oubliés qui interdisent depuis toujours aux femmes de laisser trace de leurs désirs : pourquoi a-t-on fait taire celles qui s'aventuraient trop avant sur un terrain que les hommes se réservaient...

En parallèle de son travail de comédien, Nicolas Raccah fabrique des masques pour des compagnies de théâtre.

Il a illustré trois ouvrages : L'éloge du Masque, Lulu et le cirque des lettres et Le Théâtre du Monde : une histoire des masques.

Poètes et poétesses cités :
Louise Labé, Pierre de Ronsard, Marc Papillon de Lasphrise, Rémi Belleau, Madeleine de Laubespine, Clément Marot, Louise de Lorraine, François de Maynard, Mathurin Régnier, François Malherbe, Jean Auvray, Pierre Berthelot, Héliette de Vivonne, Isaac Habert...

 

Mini-bio d'André STOKETTI :
Après une saison au théâtre du Sentier des Halles à Paris, André Stoketti continue, à partir du concept « Flûturiste », de synthétiser la somme des
expériences artistiques menées sur un chemin sinueux, parcouru de textes, de musiques, de compositions et d’écriture de spectacles. Création tout azimut
puisque au-delà des concerts pour vaches, les symphonies de rue participative ou les concertos « flûturistes » avec orchestre, il a aussi écrit un opéra « le joueur de
Flûte de Hamelin» (au Cirque d’hiver) ou la «Symphonie des Possibles ». Après une cinquantaine de concerts cette saison, un album, un clip en préparation pour la chaine M6, Flûturiste continue sa route permettant à André Stoketti, d’explorer les rapports intimes qui se jouent entre texte et musique.

 Teaser de "Drôle de concert"

 

 

2014 cbac32 LOGO


 

 

 

DOMAINE DES ROSIER PARTENAIRE DE LA MANIFESTATION

335, Route des Vignes, Quartier Saint-Maurice  - 26230 Chantemerle les Grignan

Tel. 04 75 98 53 84 ou 06 07 78 70 13 du Lundi au Samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h30

Bruno Rosier, vigneron